Archives pour la catégorie Projet

Journal de l’équipe à ELK

02/12/17

Muriel : « Si nous pouvons faire un premier bilan de la semaine, je dirais que sur le plan pédagogique nous avons appris à préparer le corps et l’esprit en vue d’une présentation devant une caméra. En RSE nous avons transmis des méthodes plus que des contenus. Par exemple qu’il est intéressant d’identifier les parties prenantes de l’organisation ou du projet dès la phase d’étude des besoins. Les participants étant très sensibilisés aux questions centrales et aux principes, comme celui des droits humains, la transparence… »

Julie : « Dernier jour déjà… une semaine « polonaise » très riche passée bien vite.

Hier, après une dernière demi journée de formation RSE auprès d’un public ayant déjà un esprit particulièrement fin et responsable, et avec qui nous allons rester en contact, six heures de bus sous la neige pour rentrer à Varsovie.
Aujourd’hui samedi: visite rapide de la capitale, ville entièrement reconstruite, chargée d’histoire, de culture, de décorations de Noël, et de soupe à la Betterave!
Au-delà des apprentissages et dimensions formatives pour chacune (portfolio des compétences en cours de construction), le maître mot à l’issue de ces quelques jours pour notre petit groupe fut le « team building« , autrement dit une belle opportunité réussie pour la cohésion d’équipe. Et aussi l’expérience réelle d’une compétence collective qui se construit progressivement dans l’agir ensemble. »

01/12/17

Isabelle : « Aujourd’hui est notre dernier jour à Elk ! Hier et ce matin nous avons continué à accompagner les participants à se former à la RSE…  Nous avons beaucoup utilisé le dessin :

  • Les participants, pour imaginer les solutions pour collecter les besoins.
  • Solange et Marion pour synthétiser les apports et réflexions.

Nous avons aussi beaucoup appris sur le fonctionnement de leur organisation. Les échanges étaient vrais, authentiques. Quelle expérience humaine unique nous venons de vivre… Maintenant direction Varsovie…
Et si vous nous demandez si c’est bon de vivre  une telle expérience nous vous répondrons : tak ! Et merci Erasmus ! »

ERASMUS TEAM :

Les mots clés du « body langage ».

La phrase à retenir : « la caméra est mon amie ».

 

Puis retour sur Varsovie… déjà.

 

ELK

ELK

Une toute petite partie des sujets abordés ce matin avec nos amies Polonaises au sujet de leur projet de formation pour les seniors.

29/11/17

La ERASMUS TEAM : « Première intervention en RSE. Nous avons finalement accueilli 8 participants dont 3 ne parlent pas anglais, nous disposions d’une personne du centre pour traduire. Les stagiaires sont issus d’ONG ou du milieu de la formation. Chacun s’est présenté et a partagé sa vision du développement durable. Nous avons défini les contextes des organisations présentes et choisi un problème par groupe. Les parties prenantes des organisations (une université et une ONG) sont dessinées.

Cette première matinée pourrait se résumer en 3 mots : partage, convivialité, intergénérationnalité.

Demain nous chercherons des solutions responsables et chacun fera son show. Les participants sont motivés, volontaires… et très sympathiques. »

ELK

ELK

28/11/17

Muriel : « Nous sommes passées devant la caméra, assises puis debout. Il va falloir s’entraîner. »

Marion : « Après une matinée sur les gestes et les postures à adopter face à la caméra, l’après-midi notre formatrice, actrice de métier – Agnieszka, nous a coaché sur la mise en pratique. Ce fut un vrai régal, un grand moment de partage et d’appropriation des savoir-faire et savoir-être. »

« Demain matin nous animons le jeu devant 10 personnes, toutes en ONG et bien sûr en anglais. Nous avons travaillé l’ISO 26000 pour acquérir un peu de vocabulaire. Marion et moi serons animatrices dans les groupes, Solange traduit, Isabelle et Julie sont en support. »

ELK

27/11/17

Muriel : « La journée a été riche en apprentissage. Nous avons activé notre énergie suivant les 5 éléments pour ensuite être totalement relâchées. Ensuite nous avons travaillé sur le langage non verbal qui favorise l’ouverture, et identifié le langage non verbal qui entraîne la fermeture de la communication. Notre formatrice est actrice de théâtre. Demain tests devant la caméra. »

26/11/17

L’équipe est bien arrivée à ELK dans la joie et la bonne humeur, prête à relever les défis et consciente des enjeux.

TOP départ pour ELK

L’équipe termine ses préparatifs pour profiter au mieux des échanges avec les Polonais dans le cadre d’ Erasmus Mobilité. Départ le 26 novembre et retour le 2 décembre. Le programme est bouclé.

Isabelle, Julie, Marion, Muriel et Solange vous informeront de leurs travaux.

Du 24 novembre au 6 décembre 2017, le 06 32 70 34 51 n'est pas disponible, utiliser seulement le mail contact@formethic.org 
 La boite mail est relevée régulièrement.

Le cycle de vie d’une formation

Formethic

Nous vous présentons le cycle de vie d’un formation tel qu’il a été défini lors de l’atelier du 20 octobre 2017.

Le contenu de chaque phase est en cours de précision, ainsi que cœur du schéma ; mais les objectifs sont conservés.

Bien entendu, des remarques générales applicables de manière transverse accompagneront le schéma, pour la vision RSE que nous avons de la formation. Elles portent sur :

  • L’itération et la vision système
  • L’amélioration continue
  • La gestion des déchets
  • Le partage

A suivre et n’hésitez pas à nous rejoindre, pour une meilleure qualité de nos travaux
Le prochain atelier aura lieu lors du FRESS le vendredi 17 novembre 2017 à partir de 14h00         http://www.formethic.org/ateliers/

 

Nous redéfinissons le projet

Nous nous attachons à bien vous présenter l’objectif concret de FORMETHIC pour que, à chaque étape, une explication courte vous permette de mieux la comprendre et ainsi de pouvoir nous aider si vous le souhaitez, en contribuant à votre niveau et selon vos possibilités au projet global.

1
L’étude de matérialité
2
Le benchmark
3
Le référentiel
4
Les indicateurs
consiste à donner du sens aux enjeux de responsabilité sociale en formation. Il s’agit de préciser les enjeux, de les hiérarchiser, pour finalement en choisir quelques uns parmi les trente que nous vous proposons. consiste à rechercher et rassembler les référentiels et outils existants, à les étudier de façon approfondie pour réaliser une synthèse des points forts et améliorations possibles. est un document de « référence ». Comme le guide de bonnes pratiques ISO 26000, il contiendra des éléments pouvant servir de références, mais sur le secteur de la formation. Il sera un guide « sectoriel ». permettent de mesurer les résultats obtenus en matière de responsabilité sociale
5
L’outil d’autodiagnostic
6
Les tests
7
La validation
8
Le label
sera utilisé essentiellement par les centres de formation qui voudront s’auto-évaluer. Il sera utilisé au début de leur démarche, pour définir les axes prioritaires sur lesquels ils devront travailler pour ainsi améliorer leurs performances environnementales, sociales et sociétales. Cette phase de test doit permettre d’optimiser le référentiel et les outils. De les adapter à tout type d’organisme, petit, gros, association, entreprise … Un comité de validation sera créé. Il sera composé d’experts en matière d’accompagnement RSE et de formation. servira pour conforter les centres de formation qui auront soit été accompagnés dans leur démarche, soit capables de prouver leurs résultats en matière de responsabilité sociétale.